RétroFutura : 20 ans d’émissions de gaz à effet de serre

·2 min de lecture

Il y a 20 ans, les scientifiques s’inquiétaient déjà de nos émissions de gaz à effet de serre. Il faut dire que, quelques années plus tôt, en 1994, la Convention de Rio s’était fixé pour objectif de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre (GES) « à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique ». Et, en 2001, les choses semblaient plutôt sur la bonne voie. Dans la rubrique « Planète » de Futura — un nouveau média de vulgarisation scientifique que l’on découvrait alors sous le nom de Futura-sciences —, on apprenait qu’en France, selon la Mission interministérielle de l’effet de serre, les émissions de GES se situaient au même niveau que celles de 1990. Ainsi, les émissions de dioxyde de carbone (CO2) n’avaient-elles augmenté en 2001 que de 1,6 % par rapport à 1990. Comment la situation a-t-elle évolué depuis ?

2001, des émissions de gaz à effet de serre au niveau de celles de 1990

Rappelons peut-être d’abord pourquoi il faut surveiller nos émissions de gaz à effet de serre de près. Parce qu’elles sont responsables du réchauffement climatique que nous connaissons aujourd’hui. Les scientifiques n’ont, depuis longtemps maintenant, plus aucun doute à ce sujet. Pour stabiliser les températures, il est désormais urgent de réduire nos émissions de GES. Et même, de les ramener à zéro.

Alors revenons au fil de notre histoire. En 2001 : des émissions plutôt stables, du côté de la France et des engagements pris pour qu’elles le restent. Pourtant, dès 2007, un rapport de l’Organisation des Nations unies (ONU) faisait état d’une augmentation des émissions de gaz à effet de serre dans 40 pays industrialisés entre 2000 et 2005. Avec une hausse globale de 2,6 %, il est à noter, toutefois, que la France faisait toujours figure de bonne élève avec un recul de ses émissions de 1,6 %. Et même une empreinte carbone des consommateurs en baisse entre 1980 et 2010, selon des chiffres de l’Insee.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles