Dans le rétro : la révolution du code-barres

Aujourd'hui, il fait tellement partie de nos vies que chacun peut s'improviser caissier grâce aux bornes automatiques des supermarchés. Lui, c'est le code-barres, né il y a tout juste 46 ans, le 26 juin 1974. Jusque-là, dans des États-Unis déjà conquis par les grandes surfaces, au moment de passer payer, c'est un autre bruit qui résonnait, celui de la caisse enregistreuse. Mais l'Amérique des années 1970 bascule dans la révolution informatique. "La première fois qu'on comprenait qu'un ordinateur pouvait faire plus qu'additionner des chiffres" On doit ce codage en lignes verticales noires et blanches, de tailles différentes, à un ingénieur américain, Norman J. Woodland. Il avait d'abord imaginé des cercles mais ce sera finalement un rectangle, avec un chiffre pour le pays d'origine, six pour le fabricant et six autres pour le produit. "C'est la première fois qu'on comprenait qu'un ordinateur pouvait faire plus qu'additionner des chiffres, qu'il pouvait faire la différence entre un bocal de cornichon et une crème glacée", explique Allen Adamson, de l'agence marketing Metaforce.