Rétro : le jour où la réforme des 35 heures est née

Il y a 22 ans exactement, la loi Aubry instaurait les 35 heures pour les grandes entreprises privées, au 1er janvier. Après des mois de bataille à l’Assemblée nationale, la ministre de l’Emploi s’est imposée. "Ce n’est pas un couperet, puisqu’il s’agit de la durée légale. Ce n’est pas un butoir, puisque le dispositif d’aide encourage ceux qui vont plus vite et plus loin", avait-elle affirmé. Un revirement politique Pourtant, Martine Aubry n’a pas toujours été la dame des 35 heures, au contraire. "Tout le monde savait que Martine Aubry n’était pas favorable aux 35 heures", raconte Rose-Marie Van Lerberghe, qui avait piloté la réforme avec elle. Dans le jeu de la ministre, une carte maîtresse : son amitié avec le patron des patrons, Jean Gandois. Ce jour d’octobre 1997, c’est la rupture, et Jean Gandois dénonce une hérésie.