Rétro futur : la maison en plastique de Monsanto

Dans les années 50, la firme Monsanto (aujourd’hui célèbre pour les controversés OGM), s’intéressait à l’habitat et avait trouvé résolument fantastique de construire des maisons en plastique.

La "House of the Future" sponsorisée par Monsanto a été construite en 1957 à Tomorrowland, parc d'attraction de Disneyland en Californie, et a été visitée par vingt millions de personnes jusqu'à sa destruction en 1967.

Elle était entièrement constituée de plastique et bénéficiait de toute une gamme d'appareils. Un spot promotionnel tourné à l'époque et aujourd'hui diffusé sur le net présente toutes ses facettes. L'ambition de Monsanto est d'inscrire "le futur dans le présent".  "Les sols sur lesquels vous marchez, les murs en pente douce autour de vous, et même les plafonds sont faits de matière plastique. (...) Dans La maison du futur vous ne verrez ni meubles ni matériaux traditionnels. Tout est ultra-moderne et presque entièrement synthétique. C'est une démonstration des possibilités de la technologie."

La famille idéale qui habite la House of the Future est entourée par de nombreux objets comme par exemple une machine à laver à ondes ultrasoniques, un visiophone, un four micro-ondes, deux écrans TV géants - l'auteur de l'article publié sur le site Boomer-cafe.net précise dans sa traduction de la vidéo que ces derniers ne fonctionnent pas. Les différents ustensiles sont rangés dans des tiroirs cachés dans les meubles qui s'ouvrent grâce à une simple pression du doigt. Si le monde de demain imaginé par Monsanto semble presque féérique, le statut de la femme - représentée par une mère de famille entourée d'une batterie d'appareils - lui, n'a pas bougé : elle trime toujours derrière des fourneaux, mais ils sont modernes. Tout évolue ou presque.

Via : Boingboing et Bommer-cafe

Retrouvez cet article sur fluctuat.net

La préhistoire de l'informatique en 13 pubs vintage
L'an 2000 vu par des cartes postales de 1900
Les voitures futuristes du passé
Quand les écoliers de 1977 imaginaient l'an 2000
Les dangereux jouets de nos aïeux

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.