Dans le rétro : Charles Lindbergh, premier homme à traverser l'Atlantique en aéroplane

Juste avant de décoller, il a lancé à la petite foule sur le terrain de Roosevelt Field : "Le condamné à mort vous dit au revoir." Le 20 mai 1927, Charles Lindbergh n'est pas sur de réussir. Il pense au moins qu'il lui faudra plusieurs tentatives. À 25 ans, il va pourtant réaliser l'une de ces grandes premières qui changera la face du monde.

Charles Lindbergh a beau être jeune, c'est déjà un aviateur très expérimenté.Son avion est exposéPilote militaire, postier aérien, cascadeur, c'est aussi un mécanicien très méticuleux. Il participe activement à la modification de son avion pour son grand projet. Comme beaucoup de dates historiques, l'évènement n'était pas prévu pour ce jour-là. "La veille, comme il faisait mauvais, il était parti dîner à New York, mais pour être sur, il appelle l'aérodrome et on lui dit : 'il y a une éclaircie'. Il a fait demi-tour immédiatement pour préparer son avion", explique Robert Van der Linden, conservateur du National air and space museum. Son avion est toujours là précieusement exposé au musée de l'air et de l'espace à Washington.