Dans le rétro 2012

Libération.fr


Mélenchon, la lame de Front

Le candidat recueille 14 % d’intentions de vote. Un peu trop envahissant pour les socialistes… La phrase fait encore sourire : «Notre intention est d’être en tête de la gauche.» Mais depuis que Mélenchon approche les 15 % dans les sondages, beaucoup l’observent avec sérieux. Au Front de gauche, on rêve de jouer dans la cour de François Hollande. Porté par des militants ravis d’avoir enfin un candidat charismatique, Mélenchon attire au-delà de l’audience électorale du Front de gauche (de 6 à 8 %). Il siphonne l’extrême gauche, récupère des écologistes déboussolés, va chercher des abstentionnistes et conquiert des socialistes peu enthousiastes à l’idée de voter Hollande et séduits par son travail de sape contre le FN. Il veut «mettre Le Pen derrière» et peser sur le PS. Les 15 % sont une étape. C’était le score de Georges Marchais à la présidentielle de 1981.

Extrait de Libération du 29 mars 2012

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Droit de suite
Mort de Shaoyo Liu : «On ne nous protège pas, on nous tire dessus»
Sida François Dabis nommé à la tête de l’Agence de recherche
25 %
«Il a fait un long discours pour dire pas grand-chose»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages