Dans le rétro 2007

Libération.fr


La volonté de changer

«La France veut changer d’air. Fatiguée des élites, elle cherche de nouveaux dirigeants, une nouvelle politique, une nouvelle république, qui la sorte enfin du marasme, de la désespérance sociale et du cynisme qui ont dominé les deux dernières décennies. La volonté de changer a favorisé un Sarkozy qui a promis la rupture face à tous les apprentis candidats que Jacques Chirac lui a jetés dans les jambes […]. La volonté de changer a propulsé Ségolène Royal au firmament lors de la primaire PS. La volonté de changer a fait la fortune d’un François Bayrou et de son "centrisme révolutionnaire". Pourquoi cette volonté n’a-t-elle pas favorisé plus que d’autres Ségolène Royal ? Parce que le travail de rénovation idéologique réussi par Sarkozy pendant les cinq ans de sa longue campagne, auquel s’ajoute le contrôle total de l’appareil UMP, n’a pas trouvé son équivalent au PS.»

Edito de Laurent Joffrin paru dans Libération du 20 avril 2007.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le premier tour doit rester une forme d’acte de foi
Fraise, à la poursuite d’avril rouge
«Le mouvement [en Guyane] est loin d’être terminé. La lutte prend d’autres formes que les barrages.»
2 000 à 4 000
«Avec Le Pen, ce sera la guerre civile en trois jours !»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages