Dans le rétro : à quoi ressemblaient les fêtes de Noël de l’après-guerre ?

En pleine crise du Covid-19, Noël 2020 ne sera pas un Noël comme les autres. Au lieu d’acheter nos cadeaux en magasin, nous devrons recourir au "click and collect" ou à la vente en ligne, et la perspective de passer les fêtes de fin d’année en famille reste incertaine. Mais c’est loin d’être la première fois que cette période est perturbée dans l’histoire. En 1947, dans une France encore meurtrie par la Seconde Guerre mondiale, il était difficile de se mettre dans l’ambiance des fêtes. La population, encore traumatisée par l’horreur du conflit, doit aussi affronter la misère et une crise des prix. Des cadeaux de Noël d'un autre temps Mais dès 1948, l’espoir revient et les parents ont à cœur de faire plaisir à leurs enfants avec des cadeaux parfois dangereux, ou en tout cas qu’on n’imaginerait plus offrir aujourd’hui. Les bambins s’improvisent ébénistes avec des kits contenant de réelles scies, font des tours de salon à bord de voiturettes rétro et s’amusent avec des trains électriques.