Non, les résultats des tests PCR ne sont pas "tous erronés", comme l'avance un sénateur LR

Le 25 mars dernier, Alain Houpert, sénateur du groupe Les Républicains publiait un tweet, qui indiquait : "L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations des 'cas positifs' sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique". Il y ajoutait un lien vers un document de la plateforme "Réseau International", dans lequel on peut lire : "Tous les soi-disant 'cas positifs' confirmés et enregistrés dans les bases de données au cours des 14 derniers mois sont erronés". Une interprétation fausse du document de l’OMS Le document de l’OMS existe bien, mais son interprétation par le sénateur est complètement fausse. "Les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence", indique l’Organisation mondiale de la santé. Cette dernière ne recommande pas du tout de suspendre l’utilisation de ces tests. Le sénateur a, en fait, relayé une information du site "Réseau International", qui multiplie les intox grossières. Exemples : "American Moon : Comment la Lune est devenue étasunienne", ou encore "C’est officiel, Al-Qaïda n’est pas responsable du 11 septembre". La plateforme a d’ailleurs déjà été épinglée par l’Observatoire du conspirationnisme.