• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Résultats présidentielle : après Mélenchon au 1er tour, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe votent Le Pen

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les territoires d'Outre-mer s'opposent à Emmanuel Macron. Marine Le Pen a largement dominé son rival lors du second tour de la présidentielle ce dimanche en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Sur place, elle récolte respectivement 69,90 %, 60,87 % et 60,70 % des voix - un score en nette hausse par rapport au duel de 2017, où Emmanuel Macron l'avait emporté dans ces départements.

>> Découvrez les résultats complets du second tour sur notre plateforme, suivez les réactions et les analyses en direct

Le scrutin dans ces territoires d'outre-mer a été marqué par une très forte abstention. En effet, plus de la moitié des inscrits ne se sont pas déplacés pour aller voter. Le record étant pour la Guyane avec une abstention qui se chiffre à 61,11 %. Elle se situe à 52,82 % en Guadeloupe et 54,55 % en Martinique.

Un renversement en 5 ans seulement

Les résultats de ce dimanche soir ressemblent fortement à un vote de contestation contre le président sortant. En effet, lors du premier tour, c'est Jean-Luc Mélenchon qui était largement arrivé en tête dans ces trois territoires, puisqu'il récoltait à chaque fois plus de 50% des voix. Emmanuel Macron et Marine Le Pen étaient plus ou moins à égalité.

Au premier et au second tour, ce sont des candidats qui promettent de renverser la table qui ont donc battu le chef de file de LaREM. Un vrai vote sanction pour lui, alors que 2017 avait été un plébiscite en sa faveur. Il avait en effet obtenu plus de 70 % des voix en Guadeloupe et en Martinique contre Marine Le Pen, et près de 65 % en Guyane.

Conséquence de la crise sanitaire ?

Parmi les pistes qui peuvent expliquer ce bouleversement, l'on retrouve notamment la politique sanitaire. Dans les territoires d'outre-mer, où le taux de vaccination reste bien plus faible qu'en métropole, les restrictions imposées par le gouvernement ont été très mal vécues.

Lors de visites sur place ou pendant des interventions médiatiques, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon avaient demandé la levée des mesures alors que des manifestations violentes marquaient l'actualité sur place pendant la campagne.

Lors d'une visite pendant laquelle elle avait été prise à partie par des indépendantistes, Marine Le Pen avait également promis d'agir sur le dossier du chlordécone. Ce pesticide, utilisé pendant des décennies aux Antilles pour la culture de banane, a largement pollué les sols et se retrouve dans une immense majorité des corps des habitants. Quelques jours avant le premier tour de l'élection présidentielle, la justice avait annoncé la fin des investigations sur ce dossier, ouvrant la porte à un non-lieu.

"Les problèmes d'accès à l'eau et de pollution au chlordécone n'ont jamais été pris au sérieux par le gouvernement. Moi je serai là pour vous", tweetait Marine Le Pen lors d'une visite sur place à la fin du mois de mars dernier.

Une promesse qui a visiblement été entendue par les électeurs.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Présidentielle 2022 : Marine Le Pen voit dans son score "une éclatante victoire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles