Les résultats du "mini-Super Tuesday" résumés dans une carte

Vincent Gibert / Le HuffPost avec AFP

ÉTATS-UNIS - Joe Biden a remporté mardi 10 mars, lors du “mini-Super Tuesday” des primaires démocrates, une série de victoires convaincantes, dans le Mississippi, le Missouri, l’Idaho et le Michigan.

L’ancien vice-président de Barack Obama a confirmé sa capacité à s’imposer très largement dans le sud des États-Unis et auprès des Afro-Américains, un électorat-clé pour les démocrates. 

Joe Biden voit désormais se profiler un duel face à Donald Trump lors de la présidentielle américaine à l’automne. À mi-parcours, il a déjà obtenu un total de 845 délégués, contre 681 pour son rival Bernie Sanders. Pour être investi, un candidat doit obtenir un total minimum de 1991 délégués.

Désormais archi-favori pour l’investiture, Joe Biden pourrait, dans un scénario inimaginable il y a encore 15 jours, se retrouver bientôt seul en piste pour se préparer à affronter le milliardaire républicain le 3 novembre.

Joe Biden a tendu la main à Bernie Sanders: “Nous avons le même but et ensemble, nous battrons Donald Trump, nous rassemblerons ce pays”.

Mais il l’a pour le moment refusée, annonçant ce mercredi 11 mars qu’il restait en lice pour l’investiture, affirmant qu’il comptait “tout faire” pour battre Donald Trump. Bernie Sanders a annoncé qu’il “avait hâte” de participer au débat télévisé démocrate prévu dimanche soir, qui l’opposera pour la première fois en tête-à-tête à Joe Biden.

> Découvrez dans notre carte ci-dessous les États déjà remportés par des candidats dans ces primaires démocrates

Légende:

 

En jaune, les États remportés par Joe Biden;

 

En bleu, les États remportés par Bernie Sanders;

 

En vert, l’État remporté par Pete Buttigieg, désormais hors course;

 

Entre parenthèses dans chaque État, le nombre de délégués obtenus.

 

À voir également sur Le HuffPostLe discours de Joe Biden lors du Super Tuesday a été compliqué

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post