Résultats des législatives : «Quand la réalité ne plaît pas à Jean-Luc Mélenchon, il la conteste»

Pour Jean-Luc Mélenchon, les chiffres du premier tour des élections législatives parus dimanche soir ont été manipulés par le ministère de l'Intérieur. Le leader de La France Insoumise a accusé ce lundi Gérald Darmanin d'une "bidouille" concernant les résultats de la Nupes.

Invitée de la matinale d'Europe 1 ce mardi, Agnès Pannier-Runacher a déploré la polémique. "Quand la réalité ne plaît pas à Jean-Luc Mélenchon, il la conteste", a estimé la ministre de la Transition énergétique.

"Jean-Luc Mélenchon est le monsieur qui n'accepte pas d'être battu au premier tour en 2017, en 2022. Et qui nous explique que, alors que ce sont ses candidats qui remplissent l'imprimé pour le ministère de l'Intérieur et qui indiquent s'ils sont Nupes ou pas Nupes, qu'on n'a pas comptabilisé ceux qui ne sont pas Nupes. C'est une plaisanterie."

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

"C'est le deuxième parti"

Agnès Pannier-Runacher poursuit : "Ce sont ses candidats qui se sont déclarés, ou des candidats ont décidé de ne pas se déclarer Nupes. La réalité est que c'est le deuxième parti." Ensemble! est arrivé en tête des suffrages.

Et de conclure : "Ça ressemble au rapport à la réalité qu'a Jean-Luc Mélenchon : quand la réalité ne lui plaît pas, il la conteste."


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles