Résultats législatives: ces nouveaux visages de l'Assemblée nationale dont vous allez entendre parler

Résultats législatives: ces nouveaux visages de l'Assemblée nationale dont vous allez entendre parler

Une députée qui a croisé le fer contre Amazon, l'attachée de presse de Marine Le Pen, des porte-paroles de la macronie... BFMTV.com a sélectionné les 10 visages qui vont compter dans l'hémicycle pendant les 5 prochaines années.

On connaît désormais le nom des 577 femmes et hommes qui vont siéger au Palais-Bourbon. Parmi ces députés, des sortants réélus mais aussi de nouveaux visages, qui intègrent pour la première fois l'Assemblée nationale. Après des élections législatives qui rebattent profondément les cartes du paysage politique français pour les cinq prochaines années, BFMTV.com vous propose de découvrir les nouvelles figures qui pourraient marquer la mandature qui s'ouvre.

Renaissance

Devenue porte-parole en 2021, Maud Bregeon est désormais députée des Hauts-de-Seine. Spécialiste du nucléaire, la jeune femme de 31 ans devrait s'engager sur les sujets énergétiques dans l'hémicycle.

Prisca Thévenot, qui a elle aussi fait ses classes comme porte-parole du parti présidentiel, fait son entrée à l'Assemblée nationale en ayant été élue dans les Hauts-de-Seine. Élevée à Stains (Seine-Saint-Denis) et candidate dans l'ancienne circonscription de la communiste Marie-Georges Buffet en 2017, la jeune femme de 37 ans devrait avoir une place d'importance dans le dispositif parlementaire qui cherche à féminiser ses effectifs.

Nupes

Rachel Kéké est, elle aussi, la première femme de ménage à siéger à l'Assemblée nationale. Élue dimanche soir dans le Val-de-Marne à 48 ans, elle a croisé le fer contre Accor, son employeur, pour obtenir de meilleures conditions de travail et une augmentation des salaires. Après presque 2 ans de lutte, la porte-parole de ce mouvement a obtenu gain de cause.

Alma Dufour, militante écologiste, fait son entrée à 32 ans dans l'hémicycle en tant que députée de Seine-Maritime. Chargée de campagne pour l'association Les Amis de la Terre, elle a été à l'avant-poste d'une mobilisation contre l'installation de nouveaux entrepôts Amazon en France, une entreprise dont elle dénonce le "comportement prédateur".

Louis Boyard, figure de la lutte contre la réforme du bac et Parcoursup, devient le plus jeune député de métropole de l'histoire de l'Assemblée nationale en étant élu dans le Val-de-Marne. 21 ans au compteur, il a dirigé un temps l'Union nationale des lycéens tout en prônant la convergence des luttes entre les Gilets jaunes et les étudiants.

Rassemblement national

Matthieu Marchio, qui vient de l'emporter dans le Nord à tout juste 29 ans, a tout de la tête bien faite que le parti cherche à attirer. Diplômé de droit et de sciences politiques, il a dirigé l'organe jeunesse du parti dans la Somme, a déjà croisé à deux reprises le fer lors des élections départementales et régionales et a été collaborateur d'élus à la région Hauts-de-France. Il pourrait faire partie des porte-paroles du groupe.

Nicolas Dragon, 45 ans, désormais député de l'Aisne, dirige l'une des plus grosses fédérations du parti. Le RN a repéré son profil après sa lutte farouche contre la fermeture - "anti-écologique" d'après lui - du funiculaire de sa ville. Tout premier élu RN de Laon, il se décrit comme "patriote, souverainiste et eurosceptique" sur son site internet.

Caroline Parmentier, 56 ans, fraîchement élue députée du Pas-de-Calais, a été l'ombre de Marine Le Pen lors de la dernière campagne présidentielle en tant qu'attachée de presse. Passée par la revue d'extrême droite Présent, c'est également une proche de Jordan Bardella avec qui elle a travaillé lors de la campagne victorieuse des européennes.

Edwige Diaz, 34 ans, qui s'est fait remarquer sur les plateaux de télévision pendant la crise des Gilets jaunes a su jouer sa partition ces dernières années. Elle est notamment arrivée en seconde position aux dernières élections régionales. Grande amatrice de chats comme Marine Le Pen, cette entrepreneuse a été chargée de la très sensible récolte des parrainages des maires lors de la dernière présidentielle et vient de gagner en Gironde, sur des terres historiquement socialistes.

Les Républicains

Christelle d'Intorni a réussi à battre Marine Brenier, députée sortante et candidate soutenue par Christian Estrosi (Horizons). Proche d'Éric Ciotti, le frère ennemi du maire de Nice, l'avocate de 37 ans pourrait être l'une des porte-paroles du groupe LR. Elle est l'un des très rares nouveaux visages parmi les députés de la droite qui sont dans leur immense majorité des élus en place depuis 2017.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Comment gouverner sans majorité à l'Assemblée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles