Résultats législatives: dans le Loir-et-Cher, Marc Fesneau réélu devant la Nupes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire français Marc Fesneau (c) écoute un viticulteur dont des parcelles ont été touchées par la grêle à Castelnau d'Auzan Labarrère, dans le Gers, le 6 juin 2022 - Philippe LOPEZ © 2019 AFP
Le ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire français Marc Fesneau (c) écoute un viticulteur dont des parcelles ont été touchées par la grêle à Castelnau d'Auzan Labarrère, dans le Gers, le 6 juin 2022 - Philippe LOPEZ © 2019 AFP

Le ministre de l'Agriculture réélu à l'issue du second tour des élections législatives ce dimanche. Marc Fesneau l'emporte dans la 1re circonscription du Loir-et-Cher, où il obtient 56,47% des voix face à Reda Belkadi (43,53%), le représentant de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes).

Dimanche dernier, lors du premier tour des législatives 2022, Marc Fesneau était arrivé nettement en tête avec 31,97% des suffrages exprimés, nettement devant Reda Belkadi (24,31%) et le candidat du Rassemblement national, Michel Chassier (22,34%).

Nommé ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire lors de la composition du gouvernement d'Elisabeth Borne, Marc Fesneau avait été élue député pour la première fois en 2017 sous les couleurs du Modem. Il avait à l'époque obtenu 69,15% des voix au second tour, face à Michel Chassier (30,85%), qui représentait à l'époque le Front nationale.

Nommé en 2018 ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, il avait cédé son fauteuil à l'Assemblée nationale.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles