Résultats législatives 2022: Le Rassemblement national loin derrière la NUPES et Ensemble

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.


"Les électeurs de la 11e circonscription du Pas-de-Calais m'ont placée à 55% des voix", s'est félicitée la candidate lors d'une allocution à Hénin-Beaumont, appelant "tous (ses) électeurs à confirmer et amplifier leur vote" là où des candidats RN seront qualifiés pour le second tour, afin "d'envoyer un groupe très important de députés patriotes dans la nouvelle Assemblée nationale".">

POLITIQUE - L’extrême droite confirme la progression observée à l’élection présidentielle. Ce dimanche 12 juin, le Rassemblement national de Marine Le Pen a obtenu 19.2% au premier tour des élections législatives, selon les dernières estimations de l’Ifop. Une progression nette en comparaison du score décevant observé lors du premier tour en 2017, où la formation lepéniste n’avait recueilli que 13,20% des voix.

Mais un succès toutefois en demi-teinte, puisque le RN est condamné à jouer le troisième rôle, arrivant loin derrière la NUPES de Jean-Luc Mélenchon (26.1%), et Ensemble! (25.3% des voix).

Retrouvez les résultats et les analyses du premier tour des législatives dans cet article.

Autre déconvenue pour le parti d’extrême droite, l’ambition affichée dans les jours par Marine Le Pen de se retrouver avec 150 députés à l’Assemblée nationale semble à ce stade hors d’atteinte. Selon les projections de l’Ifop, le parti pourrait obtenir entre 40 et 60 sièges.

La faute à une campagne démarrée sur le tard et qui a ressuscité les vieux démons du RN, rattrapé par des candidatures problématiques, entre prestations télévisuelles laborieuse et profils sulfureux épinglés par la presse (dont Le HuffPost).

Vers un groupe au Palais Bourbon?

Pour autant, et c’est un tournant majeur en comparaison du quinquennat précédent, le Rassemblement national semble cette fois en mesure de constituer un groupe au Palais Bourbon, puisque le seuil des 15 députés devrait lui être acquis. Ce qui offrira à Marine Le Pen et ses troupes beaucoup plus de visibilité et de prérogatives politiques qu’au cours des cinq années écoulées.

Que ce soit en termes de temps de parole au sein de l’hémicycle ou de procédure parlementaire, les présidents de groupe pouvant demander la création d’une commission spéciale, une suspension de séance ou encore l’allongement du temps d’examen d’un texte.

L’autre avantage est d’ordre matériel, puisque les groupes reçoivent une dotation au prorata du nombre de députés qu’ils réunissent, en plus de facilités matérielles, comme un secrétariat des bureaux et des salles de réunions, facilitant le travail parlementaire. Un luxe auquel le Rassemblement national n’a pas goûté depuis les élections législatives de 1986, lesquelles avaient offert 35 sièges au Front national de Jean-Marie Le Pen.

À voir également sur Le HuffPost: À Besançon, le boulanger Stéphane Ravacley en campagne pour les législatives

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles