Résultats législatives 2022: Damien Abad en tête dans l'Ain, malgré les accusations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les électeurs n'ont pas tenu compte des accusations de viols qui le visent et qu'il dément. Il obtient 34.1% des voix, soit un point de moins qu'en 2017.

POLITIQUE - Ce dimanche 12 juin, premier tour des élections législatives, Damien Abad, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées est arrivé en tête dans la 5e circonscription de l’Ain avec 34.1% des voix. Juste derrière, la candidate de la Nupes Florence Pisani, avec 22.8% des suffrages.

L’ancien président du groupe LR, député sortant, a été élu dans ce territoire pour la première fois en 2012. Il est en bonne posture pour l’emporter au second tour, dimanche 19 juin.

Julien Martinez, candidat investi par LR et conseiller municipal d’Oyonnax a obtenu 8.8% des voix. Il est éliminée, comme la candidate du RN, Joëlle Nambotin.

Un score quasiment équivalent par rapport à 2017, où Damien Abad, alors député Les Républicains, s’était qualifié avec 35% des suffrages au premier tour, pour l’emporter largement au second tour avec 67,02% des voix, face à une candidate En Marche.

Lire notre portrait: Damien Abad, l’immense opportuniste rattrapé par des accusations de viol

Cinq ans plus tard, les choses ont bien changé pour Damien Abad. Il a quitté la présidence du groupe LR qu’il occupait à l’Assemblée nationale pour rejoindre le gouvernement d’Élisabeth Borne et Emmanuel Macron. Une “trahison” pour ses anciens collègues des Républicains. Dès le lendemain de sa nomination, Mediapart publie une enquête relayant deux accusations de viol contre lui. Il a fermement démenti les faits qui lui sont reprochés.

Au gouvernement, Damien Abad n’a pas eu le temps ou l’occasion de dévoiler ce qu’il entendait faire de son portefeuille tant les accusations qui pesaient contre lui ont pollué la première semaine de la nouvelle équipe Borne et l’empêchait d’intervenir, à part pour se défendre. Cette affaire n’a pas semblé peser dans le vote des électeurs de l’Ain.

À voir également sur Le HuffPost: Sur le cas Abad, le gouvernement a bien bossé ses éléments de langage

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

VIDÉO - "Nous, nous écartons les hommes visés par des signalements" Jean-Luc Mélenchon réagit à l'affaire Damien Abad

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles