Résultats aux examens : plus le plafond du bâtiment est haut, moins ils sont bons !

Passer un examen, qu'il s'agisse du baccalauréat, du brevet, des partiels à l'université, etc. reste un exercice particulièrement stressant. On arrive avec ses connaissances, mais aussi une certaine capacité de concentration. Et si l'environnement dans lequel se déroule l'examen ne peut pas rendre les écoliers et les étudiants plus intelligents, il peut facilement les déconcentrer. C'est ce que confirme une nouvelle fois une étude, qui fait le lien entre la taille perçue de l'environnement d'une personne et ses capacités cognitives. Son constant est que les examens passés dans de grandes salles, de type gymnase, étaient globalement moins bien réussis par les candidats.

Les chercheurs australiens ont analysé, pour leur étude publiée dans le Journal of Environmental Psychology, les résultats d'examens de 15 400 étudiants sur huit ans et sur trois campus, en comparant leurs scores à ce qui était attendu d'eux en fonction des cours qu'ils avaient précédemment suivis. Leur profil, le sujet de l'examen et les notes précédentes ont aussi été pris en compte dans les résultats. Mais tout de même, les scientifiques ont observé que, dans les salles d'examen avec des plafonds surélevés, les étudiants avaient tendance à avoir des résultats moins bons que ceux qui passaient ces mêmes examens dans des salles avec une hauteur de plafond "standard". Mais alors, est-ce vraiment dû à ce détail architectural ?

Selon les auteurs de ces travaux, l'environnement n'est pas un détail. Comme le rappelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il existe un championnat du monde de la "danse de papa"
Quelle partie du corps reste la plus sensible au toucher en vieillissant ?
Pourquoi utilise-t-on "battre le fer tant qu'il est chaud" pour parler de saisir une opportunité ?
Pourquoi certains noms de pays finissent-ils par "-stan" ?
Quel est le temps de cuisson des œufs à la coque ?