Résultats européennes 2019: pour qui les gilets jaunes ont voté

Anthony Berthelier / Le HuffPost avec AFP
The demonstration would periodically stop and become a short party so that protesters could rest before marching again during Act 28 of the Gilets Jaunes protest in Paris, France, on 25 May 2019 and ended with confrontations with riot police at Republique. (Photo by Shay Horse/NurPhoto via Getty Images)

POLITIQUE - C’est un gros flop. Les listes estampillées gilets jaunes pour les élections européennes n’ont pas réussi à séduire les électeurs. Selon les résultats définitifs publiés ce lundi 27 mai, l’“Alliance jaune” menée par le chanteur Francis Lalanne a remporté environ 0,5% des voix et “Évolution citoyenne”, avec à sa tête Christophe Chalençon, moins de 0,01% des voix lors de ce scrutin, loin du seuil des 5% nécessaire pour envoyer des élus au Parlement européen.

Au-delà de ces deux listes, le mouvement s’est aussi immiscé dans des partis qui ont intégré des gilets jaunes à leurs listes. Benjamin Cauchy était ainsi en neuvième position sur la liste de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) alors que Jean-François Barnaba s’est allié aux Patriotes de Florian Philippot. L’UPR et le PCF ont également revendiqué la présence de quelques gilets jaunes sur leurs listes.

Autant de candidatures qui n’ont pas réussi, elles non plus, à rassembler assez d’électeurs pour passer au-dessus de la barre des 5% et ainsi envoyer des eurodéputés à Bruxelles.

Le Rassemblement national, grand gagnant

Alors sur quelles listes s’est déporté le vote gilet jaune? Selon un sondage Ifop publié vendredi, 44% des personnes se sentant proche du mouvement indiquaient vouloir voter pour le RN contre 4% pour La République en marche. “Le débouché politique du mouvement des gilets jaunes dans ces élections européennes, c’est très clairement le RN”, analysait alors Jérôme Sainte-Marie, président de PollingVox.

Pourtant, chez certaines figures des gilets jaunes, le vote semble plus éclaté. Thierry Paul Valette, qui avait constitué une liste avant d’abandonner, a appelé à voter pour la liste soutenue par Emmanuel Macron avant de finalement s’abstenir. Ingrid Levavasseur, un temps sur la liste Alliance jaune, a glissé un bulletin EELV dans l’urne, a-t-elle indiqué à l’AFP.

Jacline Mouraud a décidé de voter blanc. Hervé Giacomoni, porte-parole des gilets jaunes de l’Aube, s’est rangé du côté de l’UPR...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post