Résultats du 2e tour des élections municipales 2020 : pour le RN, la victoire à Perpignan cache un bilan en demi-teinte

Louis San

Pour la première fois, le parti d'extrême droite remporte une ville de plus de 100 000 habitants.

Le Rassemblement national affiche un certain sourire à l'issue du second tour des élections municipales, dimanche 28 juin. La mairie de Perpignan (Pyrénées-orientales) a été remportée par Louis Aliot, ancien vice-président du Front national. Il s'agit de la première ville de plus de 100 000 habitants ravie par le parti. Marine Le Pen, la présidente de la formation d'extrême droite, y voit "une grande victoire" et un "déclic".

>> Réactions, analyses... Suivez en direct toutes les infos liées au second tour des municipales 2020

Mais Nicolas Lebourg, historien et spécialiste de l'extrême droite, se montre plus réservé. "Perpignan est l'arbre qui cache le reste des résultats, puisque le parti aura moins de conseillers municipaux qu'en 2014, commente-t-il auprès de franceinfo. Globalement, le résultat est quand même extrêmement décevant pour le RN", estime-t-il. Et de nuancer : "Mais bien évidemment la victoire sur une ville de 100 000 habitants rattrape cet échec, mais sur une ligne qui n'est pas la ligne du parti."

Louis Aliot sur "une ligne de fusion des droites"

Louis Aliot, arrivé en tête lors du premier tour, a mené campagne sans l'étiquette du Rassemblement national, avec des personnes venues d'horizons divers. Et il a fini par battre le front républicain qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi