Résultats élections législatives 2022: quel score pour les ministres candidats?

Une réunion menée par la Première ministre Elisabeth Borne à Matignon, le 27 mai 2022. - EMMANUEL DUNAND / AFP
Une réunion menée par la Première ministre Elisabeth Borne à Matignon, le 27 mai 2022. - EMMANUEL DUNAND / AFP

Ils sont prévenus. Les ministres candidats aux élections législatives ces dimanches 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement s'ils sont battus, à commencer par Élisabeth Borne, candidate pour la première fois dans le Calvados.

Cette habitude, qui n’est inscrite dans aucun texte constitutionnel, est appliquée de facto depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007. Cette année, outre Élisabeth Borne, quatorze membres du gouvernement se frottent au suffrage universel. Voici les résultats de chacun.

• Les ministres en ballotage favorable

Élisabeth Borne, Première ministre

La Première ministre, qui se présentait pour la première fois devant le suffrage universel, arrive en première position dans la 6e circonscription du Calvados en récoltant 34,34% des voix au premier tour, malgré des débuts mouvementés à Matignon. Pour garder sa place à la tête du gouvernement, elle devra s'imposer au second tour face à Noé Gauchard, le candidat de la Nupes qui obtient ce dimanche 24,54%.

>> Découvrez les résultats complets dans la 6e circonscription du Calvados

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

Ballotage favorable. Gérald Darmanin arrive largement en tête ce dimanche dans la 10e circonscription du Nord. Il recueille 39,11% des suffrages dans cette circonscription dont il était déjà député entre 2012 et 2016 et qui compte notamment Tourcoing, la ville dont il a été maire. Le 19 juin, le ministre affrontera la candidate de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) Leslie Mortreux, qui a obtenu 23,08% des voix.

>> Découvrez les résultats complets dans la 10e circonscription du Nord

Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé et de la Prévention

La ministre de la Santé arrive une nouvelle fois en tête et se qualifie pour le second tour des législatives dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais. Sous l'étiquette de la majorité présidentielle, Ensemble, elle obtient 32,68% des suffrages exprimés -un score inférieur à celui enregistré en 2017 où elle avait obtenu 41,94% des voix. Dimanche prochain, elle affrontera la candidate RN Christine Engrand (29,8%).

>> Découvrez les résultats complets dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion

Député depuis 2007 sous les couleurs du Parti socialiste, le ministre se présentait pour un quatrième mandat, cette fois sous la bannière de la majorité présidentielle avec 30,04% des voix. Ce dimanche, il arrive en tête du premier tour des élections législatives dans la 2e circonscription de l’Ardèche. Olivier Dussopt affrontera Christophe Goulouzelle (Nupes), qui a obtenu 23,57% des suffrages, au second tour, le 19 juin prochain.

>> Découvrez les résultats complets dans la 2e circonscription de l'Ardèche

Damien Abad, ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées

Malgré les accusations de viol et une entrée au gouvernement tourmentée, l'ex-LR Damien Abad se qualifie pour le second tour avec 33,38% des voix dans la 5e circonscription de l'Ain. Il ne semble pas avoir pâti du contexte politique puisqu'il réalise un score quasiment identique à celui obtenu en 2017. Le ministre doit désormais affronter au second tour son adversaire de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) Florence Pisani, qui a récolté 23,54% au premier tour.

>> Découvrez les résultats complets dans la 5e circonscription de l'Ain

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

Marc Fesneau confirme sa position d'élu local et sera au second tour des élections législatives. Le ministre arrive en tête avec 31,97% des voix au premier tour dans la 1re circonscription du Loir-et-Cher. Il devance Reda Belkadi (Nupes), qu'il affrontera au second tour, et Michel Chassier (RN), qui récoltent respectivement 24,31% et 22,34% des suffrages. Le nouveau ministre de l’Agriculture s’était déjà imposé dans cette circonscription il y a cinq ans sous l’étiquette Modem.

>> Découvrez les résultats complets dans la 1e circonscription du Loir-et-Cher

Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-mer

L'actuelle ministre des Outre-Mer est arrivée largement en tête du premier tour des élections législatives dans la 5e circonscription des Yvelines avec 13 points d'avance sur la candidate de la Nupes, Sophie Thevenet. Elles ont respectivement recueilli 36,59% et 23,55% des suffrages exprimés et s'affronteront lors du second tour le dimanche 19 juin.

>> Découvrez les résultats complets dans la 5e circonscription des Yvelines

Olivier Véran, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique

L'ancien ministre de la Santé arrive en tête dans la 1re circonscription de l'Isère. Il est talonné par la représentante de la Nupes, Salomé Robin, qui obtient 36,86% contre 40,50% pour Olivier Véran. Ils s'affronteront lors du second tour dimanche 19 juin. Candidat à sa réélection, le ministre était en bonne voie pour ce scrutin, fort d’un certain ancrage local. Il avait été élu en 2012, sous les couleurs du Parti socialiste, et en 2017 sous la bannière de La République en marche.

>> Découvrez les résultats complets dans la 1e circonscription de l'Isère

Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics

Il échoue de peu à se faire élire dès le premier tour des élections législatives. Candidat à sa réélection, Gabriel Attal arrive en tête dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, avec 48,06% des voix. Il obtient un score supérieur à celui de 2017 où il avait recueilli 44,04% des suffrages. L’ancien porte-parole du gouvernement devance ainsi Cécile Soubelet, candidate de la Nupes (30,75%), qu'il affrontera dimanche prochain.

>> Découvrez les résultats complets dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine

Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité

Comme en 2017, Franck Riester arrive en tête du premier tour des élections législatives dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne. Le ministre recueille 29,27% des suffrages exprimés. Malgré une première place confirmée, il obtient un score largement en baisse par rapport à celui de 2017 - il était à l'époque en tête au premier tour avec 39,91% des voix. Franck Riester affrontera le candidat RN François Lenormand (25,41%).

>> Découvrez les résultats complets dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne

Olivia Grégoire, secrétaire d'État, porte-parole du gouvernement

Elle était en bonne position pour arriver en tête. Députée sortante, Olivia Grégoire obtient 39,51% des voix au premier tour des élections législatives dans la 12e circonscription de Paris. Elle devance les candidats de la Nupes, Céline Malaisé (22,96%) et des Républicains, Jérôme Loriau (17,56%).

>> Découvrez les résultats complets dans la 12e circonscription de Paris

• Les ministres en ballotage incertain

Justine Bénin, secrétaire d'État chargée de la Mer

Députée sortante sous l'étiquette Modem, Justine Bénin a obtenu 31,31 % des voix lors du premier tour dans la 2e circonscription de Guadeloupe, marqué par une forte abstention (74,69%). La secrétaire d'État Justine Bénin devance ainsi le candidat divers gauche Christian Baptiste qui a récolté 26,76 % des suffrages exprimés. Le second tour s'annonce serré.

>> Découvrez les résultats complets dans la 2e circonscription de Guadeloupe

• Les ministres en ballotage défavorable

Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Un second tour qui s'annonce difficile. Amélie de Montchalin a obtenu 31,46% des voix à l'issue du premier tour dans la 6e circonscription de l'Essonne. Un score qui n'est pas suffisant pour arriver en tête du scrutin puisque le candidat Nupes Jérôme Guedj a recueilli 38,31% des suffrages exprimés ce dimanche. La ministre se retrouve ainsi en ballotage défavorable en vue du second tour.

>> Découvrez les résultats complets dans la 6e circonscription de l'Essonne

Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques

Le nouveau ministre de la Transformation et de la Fonction publique est qualifié pour le deuxième tour, mais derrière la candidate de la Nupes, Léa Balage El Mariky. Dans la 3e circonscription de Paris, le ministre a recueilli 34,22% des voix, contre 35,59% pour sa concurrente. Déjà candidat en 2017, Stanislas Guérini était arrivé très nettement en tête au premier tour avec 45,08% des voix.

>> Découvrez les résultats complets dans la 3e circonscription de Paris

Clément Beaune, ministre délégué chargé de l'Europe

Le duel s'annonçait serré du côté de la 7e circonscription de Paris. Clément Beaune est arrivé en deuxième position derrière la candidate de la Nupes Caroline Mecary. Le ministre a obtenu 35,81% des suffrages exprimés au premier tour, contre 40,43% pour sa concurrente. Clément Beaune jouera donc son poste au gouvernement lors du second tour le dimanche 19 juin.

>> Découvrez les résultats complets dans la 7e circonscription de Paris

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles