Résultats élections législatives 2022: en Isère, Véran réélu devant la Nupes

Olivier Véran, le 10 novembre 2021 à Paris.  - Ludovic MARIN / AFP
Olivier Véran, le 10 novembre 2021 à Paris. - Ludovic MARIN / AFP

L'inquiétude ne rongeait pas Olivier Véran ce dimanche 19 juin. Après un premier tour où il est arrivé en tête avec 40,5 % des voix et dépassait de presque six points la candidate de la Nupes, le voici réélu dans la 1re circonscription de l'Isère avec 55,53% des suffrages. Son opposante, Salomé Robin, 19 ans, étudiante novice en politique n'a toutefois pas à rougir de son score de 44,47% face à l'une des figures majeures du précédent quinquennat.

Conservant, grâce à sa victoire, son poste de ministre, Olivier Véran sera représenté à l'Assemblée par sa suppléante, Servane Hugues. Professeure des écoles en disponibilité, elle préside le réseau "Loisirs pluriel" qui offre des vacances et des activités aux enfants en situation de handicap.

Terre de ministres

La première d'Isère préfère les têtes d'affiche. Dans cette circonscription, ont été élus par le passé des députés comme Alain Carignon, ministre délégué à l'Environnement dans le gouvernement de Jacques Chirac, sous François Mitterrand.

Olivier Véran y a succédé en 2017 à la socialiste Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sous François Hollande. Et lui-même a été nommé ministre de la Santé par Emmanuel Macron en pleine crise du Covid-19.

Face au challengeur LR-UDI, Jean-Damien Mermillod-Blondin, l'actuel ministre en charge des relations avec le Parlement avait raflé plus de 68% des voix en 2017, après avoir frôlé l'élection dès le premier tour.

Un ancrage local

Le député favori du second tour de ces législatives a pu compter sur son expérience politique dans la région. Son ancrage local démarre dès sa naissance en 1980 à Saint-Martin-d'Hères. En 2012, il représente la 1re circonscription de l'Isère au Palais-Bourbon, sous les couleurs du Parti socialiste. Puis il est élu conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes de 2016 à 2021, avant de revenir à l'Assemblée en 2017.

Le candidat à sa réélection a pu profiter d'un accueil très favorable. À la présidentielle de 2022, Emmanuel Macron est arrivé en tête (33,5%) au premier tour dans la circonscription, juste devant Jean-Luc Mélenchon (27,3%). Le chef de l'État avait ensuite décroché une large majorité au second tour (79,1%).

Pour tenter de faire bouger les lignes, l'opposition a jeté toutes ses forces dans la bataille. Au premier tour, lors d'un débat télévisé où Olivier Véran défendait le programme économique de Macron, Ian Brossat lui avait lancé: "Vous disiez que vous étiez socialiste, moi j'ai l'impression de voir un vieux RPR des années 1980". Pendant l'entre-deux tours, Salomé Robin avait préféré déserter les altercations télévisées pour arpenter le terrain en long et en large, à la recherche d'un maximum de voix.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles