Publicité

Résolution de l’ONU sur Gaza: le message de Washington largement commenté par la presse israélienne

« Finissez la guerre et faites la paix ! », proclame le candidat Donald Trump dans une interview au quotidien Israël Hayom. Au lendemain de la décision du Conseil de sécurité sur une trêve dans la guerre entre Israël et le Hamas et la réaction du chef du gouvernement israélien, les médias en Israël analysent les conséquences de ce qui est considéré comme une véritable crise ouverte dans les relations entre les deux pays.

De notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Netanyahu est un homme de destruction, titre l’éditorialiste du quotidien de gauche Haaretz. Le Premier ministre israélien menace d'attaquer la ville de Rafah, mais il s’en prend surtout au président Biden, estime encore le journal. C’est devenu un conflit personnel entre les deux hommes. Benyamin Netanyahu est prêt à sacrifier les relations entre son pays et les États-Unis pour remporter même une courte victoire médiatique en Israël.

Le vote du Conseil de sécurité est scandaleux, voire répugnant, proclament de nombreux commentateurs reprenant les propos de l’ambassadeur israélien à l’ONU. Mais il ne suffit pas d’avoir raison, il faut réagir de manière intelligente, estime un ancien ministre maintenant dans l’opposition, pour qui le chef de gouvernement israélien est guidé principalement par des motifs personnels.


Lire la suite sur RFI