Résistance. Des centaines d’Afghanes et d’Afghans défilent contre les talibans

·1 min de lecture

Le jeudi 19 août, pour la deuxième journée de suite, des centaines d’Afghans, dont de nombreuses femmes, sont descendus dans les rues du pays pour protester contre le pouvoir taliban. La répression ne s’est pas fait attendre.

Après la violente dispersion d’un rassemblement à Jalalabad mercredi, qui a fait trois morts, “au moins deux personnes ont été tuées jeudi quand les talibans ont tiré sur un groupe [de manifestants] à Asadabad”, dans l’est du pays, rapporte Al-Jazeera. On ignore cependant si les décès ont été provoqués par les balles des talibans ou par un mouvement de panique au moment de la dispersion, précise la chaîne qatarie.

La ville de Khost a également été le théâtre de manifestations, tandis qu’à Kaboul “des centaines de personnes, dont des femmes, ont défilé près du palais présidentiel, aujourd’hui occupé par les talibans, en brandissant le drapeau national et en criant “notre drapeau, notre identité’”, raconte The Guardian.

“Dans certaines zones, les combattants talibans encerclaient les manifestants, en criant et en tirant en l’air pour essayer de disperser la foule, ajoute le quotidien britannique. “Sur la place Abdul-Haq, un manifestant a grimpé sur un mât pour enlever l’étendard blanc des talibans et le remplacer par le drapeau national afghan noir, rouge et vert.”

La journée de jeudi marquait aussi la date anniversaire de la déclaration d’indépendance de l’Afghanistan, sorti du giron britannique le 19 août 1919 – une date “qui semble avoir galvanisé l’opposition aux talibans”, souligne The Guardian.

Depuis la vallée du Panshir, où il est entré en résistance au côté du fils du défunt commandant Massoud, l’ancien vice-président afghan Amrullah Saleh a apporté son soutien aux manifestants,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles