Résidences de vacances : privés de loyers, les propriétaires se trouvent dans la panade

Alors que la France est toujours touchée de plein fouet par la pandémie de Covid-19, de nombreux secteurs se trouvent dans des situations économiquement difficiles, à l’instar de celui des villages de vacances. Plusieurs centaines de résidences de tourisme du groupe Pierre et Vacances demandent au groupe français le remboursement de leurs loyers, stoppés pendant les périodes de confinement, relève France 2, vendredi 19 février. Une urgence pour les propriétaires C’est le cas d’un retraité dépité qui avait acheté, en 2010, un appartement dans un centre de vacances en Sologne. Il avait normalement la garantie de voir son loyer versé chaque mois par Pierre et Vacances. Depuis le printemps dernier, il ne reçoit plus de paiement régulier. Comme lui, 18 000 petits propriétaires se retrouvent dans l’impasse. L’arrêt des remontées mécaniques et l’interdiction d’accès aux espaces aquatiques ont poussé Pierre et Vacances à annoncer lundi 15 février la suspension officielle du versement des remboursements, en attendant une procédure de conciliation. Pour Me Bertrand de Campredron, avocat de 4 500 propriétaires, l’urgence pour ses clients est de pouvoir recevoir de nouveau le paiement de leurs loyers.