«Notre réservoir était vide», à Clansayes dans la Drôme, 48 heures sans eau

© NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Une centaine de communes, privées d'eau potable . Voilà ce qu'a annoncé le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu , ce vendredi. Une situation dantesque, causée par une sécheresse exceptionnelle. A Clansayes, dans la Drôme , la privation d'eau a duré 48 heures. Il a donc fallu opter pour le système D.

"On pompe l'eau dans la nappe du Lèze. C'est une petite rivière mais qui est à sec. La nappe phréatique étant descendue, on n'arrivait plus à pomper de l'eau et notre réservoir était vide", raconte Maryannick Garin, le maire de la commune au micro d'Europe 1.

 

>> LIRE AUSSI«C'est hallucinant le tout petit filet d'eau qui coule !» : dans les Vosges, les habitants face au manque d'eau

"Dans un premier temps, on a fait distribuer des bouteilles d'eau aux gens pour qu'ils puissent faire un peu de toilette, boire au minimum", ajoute l'édile. Le village a ensuite dû acheminer de l'eau en provenance d'autres communes aux alentours. "Dans un deuxième temps, on a fait remplir notre réservoir par de l'eau que nous sommes allés chercher en camion citerne sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux, à côté de chez nous".

"C'est assez stressant"

 

L'élu insiste sur la stupéfaction ressentie par les habitants. "On sait ne pas avoir internet, un coup ça marche, un coup ça ne marche pas, ne pas avoir l'électricité aussi, mais l'eau, c'est surprenant quand vous ouvrez votre robinet et qu'il n'y a plus d'eau. C'est assez stressant quand même parce qu'on se demande comme...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles