Réseaux sociaux : des chercheurs listent les bienfaits d'une semaine de pause

![CDATA[Shutterstock]]

Ce n'est pas la première fois qu'on le dit : les réseaux sociaux sont néfastes pour la santé mentale ! Mais comment limiter leur présence et de fait, leur impact ? Des chercheurs se sont penchés sur la question, ils publient leur étude dans la revue américaine Cyberpsychology, Behaviour and Social Networking.

Les scientifiques ont travaillé avec 154 personnes, d'âges très variés : entre 18 et 72 ans, chez qui ils ont étudié l'état psychologique, via des facteurs communs : étaient-ils en dépression ? victimes d'anxiété ? Ou allaient-ils au contraire plutôt bien ? L'objectif était de bien saisir leur état d'esprit avant d'entamer l'étude.

Quels bienfaits pour la santé mentale ?

Ensuite, ils les ont divisés en deux groupes en demandant à l'un de ne plus se rendre sur Twitter, Tik Tok, Instagram ou Facebook pendant une semaine, l'autre pouvait continuer à s'en servir comme d'habitude. A la fin de la semaine, ils ont vérifié le temps d'écran indiqué par leurs smartphones pour être sûrs que la consigne avait été respectée. La première partie comptabilisait 21 minutes sur les réseaux, l'autre atteignait 7 heures en moyenne.

Après les avoir interrogés, les scientifiques se sont aperçus que ceux qui n'ont pas eu accès aux réseaux étaient moins anxieux et de meilleure humeur, ceux en dépression auraient connu une phase plus positive.

"L'étude montre que demander aux gens d'arrêter d'utiliser les réseaux sociaux pendant 1 semaine entraîne des (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Quelle météo favorise le plus les allergies aux pollens ?
Plus l'IMC est haut et plus la consommation d'alcool favorise le risque de cancer
Infections urinaires récidivantes : un lien avec l’abus d’antibiotiques ?
Un espoir pour enfin rendre le cancer du rein curable ?
Covid-19 : 13% des patients développent une affection neurologique grave

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles