Réseau criminel franc-maçon : les aveux glaçants du "frère" Templier

·1 min de lecture

Dans l’affaire de la tentative d’assassinat d’une coach, deux hommes liés à la DGSE sont passés aux aveux : un ancien policier du renseignement et un "frère Templier". Selon un rapport de synthèse de la brigade criminelle, ils sont soupçonnés de huit autres crimes ou barbouzeries. Dont certaines impliquant des personnalités politiques. Les révélations de "Marianne".

Un jeu de piste en forme de poupées russes. Les " missions " s’emboîtent. Sordides. Un assassinat. Deux autres tentatives. Il est aussi question d’un passage à tabac. Dans l’enquête sur le projet " d’élimination " d’une coach, mettant en cause des pieds nickelés de la DGSE, les policiers de la brigade criminelle vont de découvertes folles en découvertes folles. Un dossier déjà hors normes, sur fond de loge maçonnique et de services secrets… Deux personnages (1) y jouent les premiers rôles. Leurs procès-verbaux de garde à vue sont édifiants.Le premier est un flic à la retraite, ancien des services de renseignement. Daniel B. semble tout droit sorti d’un roman d’espionnage. Il évite le téléphone. Donne ses rendez-vous gare de Lyon ou porte Maillot, en tout cas toujours dans des hôtels ou des lieux publics. Chez lui, même son code de téléphone, 0007, ramène aux services secrets.Et sa vie privée aussi à des parfums de série noire. Les policiers de la brigade criminelle ont découvert que depuis une vingtaine d’années, le commandant B. partageait son temps entre deux compagnes… qui chacune ignorait l’existence...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

400 postes en R&D menacés chez Sanofi : la nouvelle étape d'un long dégraissage

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?