République tchèque: le président Zeman hospitalisé au lendemain des législatives

·1 min de lecture

Le président tchèque Miloš Zeman a été hospitalisé ce dimanche 10 octobre, au lendemain de la défaite de son allié Andrej Babiš aux élections législatives. Le rôle du chef de l’État est normalement clé dans la période post-électorale qui s'ouvre. La suite des événements fait encore l’objet de beaucoup de spéculations.

Avec notre correspondant à Prague, Alexis Rosenzweig

On savait le président Zeman malade, mais son hospitalisation en soins intensifs aussi rapidement après le scrutin législatif est quand même une surprise.

Une ambulance l’a transféré de sa résidence ce dimanche matin, peu après la visite du Premier ministre Andrej Babiš, arrivé deuxième de ces élections, juste derrière une coalition de partis de droite bien résolus à faire quitter la scène politique ce milliardaire visé par plusieurs affaires et récemment encore par les Pandora Papers.

La défaite de M. Babiš et l’état de santé plus que fragile du chef de l’État font dire aux commentateurs qu’une phase vient de se terminer.

Pour certains, ce serait même « la fin de la période post-communiste » dans ce pays d’Europe centrale. On s’attend à Prague à quelques semaines de flottement, et surtout à des débats sur l’interprétation de la Constitution pendant cette période, qui est inédite dans l’histoire du pays.

► Lire aussi : Le Premier ministre Andrej Babiš battu par une alliance de centre-droit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles