La République en Marche devient officiellement Renaissance et élit Stéphane Séjourné à sa tête

© Jacques Witt/SIPA

Les militants de La République en Marche, devenue Renaissance, ont approuvé ce samedi au carrousel du Louvre à 83% la nouvelle direction dirigée par Stéphane Séjourné  à 87% les nouveaux statuts du parti et à 96% le corpus des valeurs élaboré fin août. Quelque 25.000 à 26.000 adhérents « certifiés » étaient appelés à se prononcer. Le parti n'a pas communiqué le nombre d'adhérents ayant pris part à ces trois votes. « L'unité et le dépassement est ce cap que je veux donner ce soir », a déclaré Emmanuel Macron dans une vidéo diffusée au carrousel.

« Sans l'unité, les extrêmes l'emporteront »

« Nous avons su réconcilier tant de femmes et d'hommes qui jusque-là ne travaillaient pas ensemble » et « c'est unis et rassemblés que nous allons ouvrir un nouveau chapitre de la vie politique de notre pays », a également déclaré le chef de l’État.

Mais « sans l'unité, les extrêmes l'emporteront », a néanmoins averti Emmanuel Macron, désormais président d'honneur de Renaissance.

Bayrou, grand absent de ce rassemblement

Présente au meeting, Élisabeth Borne a une nouvelle fois plaidé pour le « dépassement » politique entre la droite et la gauche prônée par le chef de l’État.

« Je serai là aussi pour assurer l'unité de la majorité » qui « ne réussira que si elle s'appuie sur ses trois piliers », a aussi dit la Première ministre en référence à Horizons, le parti d’Édouard Philippe , présent au carrousel, et au MoDem de François Bayrou qui, attendu, était absent.

Lire aussi - Bruno Le Maire, Géra...


Lire la suite sur LeJDD