République dominicaine : une "chasse" aux migrants Haïtiens, expulsés "dans des voitures en forme de cage"

© Capture d'écran / TikTok

Près de 15 000 Haïtiens ont été expulsés de République dominicaine en octobre 2022, malgré l'appel du Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme demandant l’arrêt de ces renvois de force compte tenu de la situation sécuritaire et humanitaire en Haïti. Selon le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), une organisation haïtienne, tous les Haïtiens sont visés, quelle que soit leur situation administrative en République dominicaine.

"Tous les camions sont remplis. Tous. Trois, quatre, remplis !". Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 novembre, un homme filme depuis son véhicule une rangée de sept camions du service migratoire de la République dominicaine, alignés sur le bord d’une route. Plusieurs dizaines de personnes semblent avoir été entassées dans chacun de ces camions aux portes grillagées.

Sur les réseaux sociaux et dans la presse locale dominicaine, d’autres images de ces rapatriements ont circulé.

"Il suffit que vous ayez un visage qui laisse penser que vous êtes haïtien et on vous met dans des voitures en forme de cages"

Le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), une organisation haïtienne, a comptabilisé un total de 14 800 Haïtiens rapatriés sur le seul mois d’octobre. Sam Guillaume en est le responsable de communication et de plaidoyer :

Ces derniers jours, comme tout le monde peut le constater à travers les réseaux sociaux, les Haïtiens connaissent une situation lamentable en République dominicaine : le pays a décidé de chasser tous les migrants haïtiens. Non seulement la République dominicaine les rapatrie, mais il faut voir le traitement accordé aux Haïtiens : ils sont battus, maltraités, mis dans des prisons.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24