Comment Les Républicains tentent d’exister pendant le reconfinement

·1 min de lecture

Nicolas Sarkozy l'assure, il ne sera pas candidat en 2022. Mais qui, alors, à droite ? En attendant de trouver l'homme ou la femme présidentiable, Les Républicains tentent d'exister malgré le confinement. Le mois de novembre de LR aurait dû être marqué par le "Congrès des idées" avec 2.000 militants. Le Covid en a décidé autrement. Mais "confinement ne veut pas dire arrêt de toute vie politique", explique un dirigeant.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 14 novembre

Conventions virtuelles

Alors pour essayer de faire vivre le parti en parallèle de la crise sanitaire, la droite organise un événement par semaine en visio, Facebook Live et conventions virtuelles. La semaine prochaine, LR planchera sur l'autorité de l'Etat et la cohésion nationale. Ensuite viendra la convention dédiée à la lutte contre le réchauffement climatique, puis celle sur le travail, le 8 décembre, afin de dérouler des propositions.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Cela permet d'avancer sur le fond", glisse un proche de Christian Jacob. Un cadre ajoute : "On doit montrer aux Français qu'on travaille", alors que la crise sanitaire place LR encore plus que d'habitude en position d'observateur. Et travailler sur le programme a un autre avantage : éviter de se pencher pour l'instant sur la question du candidat qui l'incarnera en 2022.


Lire la suite sur Europe1