Les Républicains : la stratégie des candidats à la présidence pour relancer leur parti

Ils sont trois à vouloir briguer la présidence des Républicains (LR) dont l'élection a lieu le 12 octobre prochain. Mais les observateurs n'ont guère de doute sur l'issue du scrutin interne : à moins d'une énorme surprise, Christian Jacob, chef de file des députés LR, devrait l'emporter sur ses adversaires, les députés Guillaume Larrivé et Julien Aubert. Les trois candidats entendent toutefois réformer le parti de manière différente et, s'ils ne parviennent pas à retourner la situation, les deux outsiders pourraient tout de même imposer certaines de leurs idées dans le débat interne au parti. Voici les solutions des trois candidats, joints avant leurs dépôts , pour tenter de sauver leur parti.

Lire aussi - Ils vont batailler pour prendre la présidence des Républicains

Priorité aux municipales et à l'aide apportée aux maires sortants

Aussitôt élu, le futur président des Républicains devra épauler les candidats de son parti en vue des élections municipales. L'objectif est autant de sauver des mairies - le parti a des élus à la tête de 35 des 69 communes de plus de 70.000 habitants - que de conquérir quelques villes. Voilà pourquoi Christian Jacob en a fait l'axe fort de sa campagne : s'appuyer sur un maillage des élus locaux pour reconstruire le parti.

Le patron des députés LR entend d'ailleurs privilégier un "retour au terrain", en donnant, par exemple, plus de poids, au sein des instances du parti, aux maires et aux parlementaires. Guillaume Larrivé entend pour sa part mettre ...


Lire la suite sur LeJDD