Les Républicains font 12 propositions pour "rompre avec l'Etat nounou"

·2 min de lecture

Les Républicains ont lancé mardi 12 propositions définissant "un nouveau modèle d'Etat".

Assainissement des finances, "contrat public" pour les fonctionnaires... pour "rompre avec l’État-nounou", les Républicains ont lancé mardi 12 propositions définissant "un nouveau modèle d'Etat". "Notre objectif est à la fois simple et ambitieux: rendre l’action publique efficace pour que la France redevienne prospère", a souligné en préambule de cette convention sur "l'efficacité de l'action publique" le président de LR Christian Jacob.

Les 12 propositions "correspondent à ce qu'on aurait dû faire à chaque fois qu'on était au pouvoir" a affirmé l'ancien patron de l'UMP Jean-François Copé, en précisant que le but "n'est pas de faire un programme de droite mais de réfléchir à ce qui correspond à l'intérêt de la France". "La crise nous interroge violemment sur l'efficacité des pouvoirs publics", a de son côté souligné le président de la commission des Finances à l'assemblée Eric Woerth, en insistant sur "les mots clés" qui ont dicté la réflexion: "proximité de la décision, transparence des résultats, efficience des services publics". Les propositions ne sont pas chiffrées car, par exemple en matière de réduction des effectifs de fonctionnaires, "ce sont des objectifs qu'on n'atteint pas, cela crée de la polémique, une résistance anormale et une comptabilité un peu malsaine", a-t-il ajouté.

Création d"une "allocation sociale unique plafonnée à 75% du Smic

Pour "rendre les dépenses publiques efficaces", LR propose de "distinguer clairement" dépenses de fonctionnement (à réduire) et d'investissement (à augmenter), d'adopter une stratégie de redressement des finances et de "créer une part participative de 5% de l’impôt sur le revenu, que les contribuables pourront affecter à la politique publique de leur choix". Les(...)


Lire la suite sur Paris Match