Les Républicains : Bruno Retailleau officialise sa candidature à la présidence du parti

© Jacques Witt/SIPA

C'était une décision attendue depuis plusieurs jours. Elle est enfin officielle. Bruno Retailleau sera bien candidat à la présidence des Républicains . C'est le sénateur de la Vendée, lui-même, qui a officialisé sa décision dans un entretien paru dans Le Figaro  vendredi soir. Pour accéder à la tête du parti - dont l'élection se tiendra le 3 décembre prochain -, Bruno Retailleau est pour l'instant opposé à Éric Ciotti et à Aurélien Pradié . « Je ne suis candidat contre personne. Éric Ciotti et Aurélien Pradié ont toute légitimité à se présenter. Mais cette élection ne doit pas se transformer en un face-à-face entre deux camps qui joueraient la surenchère », explique-t-il.

Déjà plusieurs soutiens à son actif

Mais il l'assure : si Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, s'était porté candidat, il ne se serait pas lancé dans la course. « Je considère que Laurent Wauquiez avait toutes les qualités pour présider notre mouvement, mais en son absence, beaucoup m’ont demandé de me présenter. Je ne suis pas en manque de responsabilités, mais je ne suis pas homme à me dérober, assure-t-il. Avec les militants, je veux bâtir ce grand parti de droite, populaire et patriote, qui manque aujourd’hui à la France. »

Lire aussi - Ciotti, Pradié ou un autre : LR se cherche un nouveau chef pour tenter de remonter la pente

« La capacité d'un chef ne se mesure pas seulement à son autorité, mais aussi à sa faculté à fédérer », ajoute Bruno Retailleau qui a engrangé des sou...


Lire la suite sur LeJDD