Les Républicains élisent un nouveau président dimanche soir

Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez, les candidats en lice à la présidence des Républicains

Dimanche soir, les militants LR sont appelés aux urnes pour élire leur nouveau président. Laurent Wauquiez est donné grand favori.

Elire un nouveau président et tourner la page des défaites électorales de 2017 : les militants LR sont appelés aux urnes dimanche pour départager au premier tour Laurent Wauquiez, grandissime favori, Florence Portelli et Maël de Calan. Ouvert samedi à 20 heures, le scrutin se poursuit jusqu'à dimanche 20 heures. Les résultats pourraient être proclamés «avant 21 heures», selon Anne Levade, présidente de la Haute autorité, l'organisme indépendant en charge de l'organisation des opérations. 

Le vote est ouvert aux «234 556 adhérents à jour de cotisation», a précisé la juriste. Il se fait uniquement par voie électronique, sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les adhérents qui le désirent pourront aller voter dans l'un des «251 lieux» mis à leur disposition. À 11 heures, 52 512 militants avaient voté, selon la Haute autorité.

Wauquiez espère être élu dès le premier tour

À Nice, une cinquantaine de militants de Les Républicains avaient fait en fin de matinée le déplacement à la permanence du parti située sur le port pour venir voter pour leur futur président, dans un département où LR revendique 12 000 adhérents, la première fédération de province. «Mon candidat c’est Maël de Calan, je trouve Wauquiez trop à droite», regrettait au sortir de l’isoloir Michel, cadre de banque à la retraite sans illusions toutefois sur l’issue du scrutin, «dans la mesure où les principaux leaders ont appelé à voter Wauquiez».

À lire :  La jeune garde de Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez, 42 ans, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a voté dans son fief du Puy-en-Velay à 10h30. Dimanche soir, il réunira ses amis à Paris, dans une salle du XVe arrondissement, le Tripot Régnier. En l'absence de poids lourds du parti face à lui, il espère(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages