Représailles. La presse iranienne appelle à venger Mohsen Fakhrizadeh, mais quand ?

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Les journaux iraniens s’interrogeaient dimanche 29 novembre sur la manière dont Téhéran doit répondre à l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, l’architecte du programme nucléaire et militaire iranien.

“La vengeance ou la patience stratégique” : le quotidien réformateur Eslahat soupèse les options qui s’offrent aux autorités iraniennes après l’assassinat de l’un des cerveaux du programme nucléaire de la République islamique. Le quotidien gouvernemental Iran reprend à sa une les mots du président Hassan Rohani, annonçant “une réponse au bon moment”. Samedi, le président iranien a accusé Israël d’être responsable de l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh et indiqué que l’Iran, “pays audacieux et honorable”, y répondra “au moment opportun”. Mais les titres conservateurs appellent d’ores et déjà à une réaction brutale.

À lire aussi: Tensions. Israël se prépare à une vengeance de Téhéran après la mort du “père” du nucléaire iranien

Pour le quotidien Vatan Emrooz, proche des Gardiens de la révolution, la seule réponse envisageable est “la vengeance”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :