Vers une réouverture "territoire par territoire" ? Envisagée par Véran, l'hypothèse divise

·1 min de lecture

Une discrète décrue de l'épidémie de Covid-19 semble se dessiner dans l'Hexagone et plusieurs régions enregistrent un taux d'incidence plutôt rassurant. Mais la situation "reste fragile" et "la descente n’est pas encore suffisamment rapide et tranchée", nuance le ministre de la Santé. Alors qu'Emmanuel Macron a fixé pour la mi-mai la réouverture des premières terrasses de bars et de restaurants et de lieux culturels, Olivier Véran s'est dit mardi "ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage", lors d'une interview au Télégramme. Dans les zones où la situation épidémique est moins préoccupante, certains s'y voient déjà. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 20 avril

En Bretagne, où le taux d’incidence est presque deux fois moins élevé que la moyenne nationale, Hervé Guihard, maire de Saint Brieuc, espère pouvoir travailler au plus vite à la sortie de crise. "Et si l'on faire en sorte que dans un territoire on puisse déconfiner petit à petit et retrouver une vie à peu près normale pour montrer la voie, faisons-le, ce sera au bénéfice de tout le monde", défend-il au micro d'Europe 1. Un autre élu breton confirme : "Commerçants et restaurateurs sont prêts, le recrutement des saisonniers a déjà commencé." 

"Il n'y aurait rien de pire que d'ouvrir trop vite les vannes"

Mais attention à ne pas déconfiner trop tôt, martèle-t-on dans les régions encore très touchées par l’épidémie. "Il n'y au...


Lire la suite sur Europe1