Réouverture des salles de cinéma : vers une foire d'empoigne à Noël ?

Par Philippe Guedj
·1 min de lecture
Gal Gadot dans Wonder Woman 1984
Gal Gadot dans Wonder Woman 1984

Soulagement général pour toute la filière : les cinémas pourront de nouveau accueillir le public à partir du mardi 15 décembre. Ce jour-là, tous les films qui étaient à l'affiche à la veille du reconfinement, le 30 octobre dernier (ADN, Garçon chiffon, 100 % loup, Adieu les cons, Poly, Miss?), ressortiront avec plus ou moins d'exposition. Dès le lendemain, les nouveautés vont débouler à leur tour, avec, à leur tête, le rouleau compresseur Wonder Woman 1984 ? qui sera donc l'unique vrai blockbuster américain, avecTenent, à être sorti en France depuis le début de la crise sanitaire. La super-héroïne au lasso sera flanquée de Mandibules de Quentin Dupieux, Slalom de Charlène Favier, Sound of Metal de Darius Marder et Villa Caprice de Bernard Stora (avec Patrick Bruel et Niels Arestrup). Puis, le 23 décembre, ce sera Le Discours de Laurent Tirard, la comédie C'est la vie de Julien Rambaldi ou encore le polar Bac Nord de Cédric Jimenez.

À vrai dire, depuis hier soir, des centaines de tractations ont lieu entre distributeurs et exploitants pour statuer sur le calendrier définitif de ces deux dernières semaines cruciales de décembre. Plusieurs dates pourront encore changer avant même la fin de la journée. Du côté des exploitants, c'est évidemment un immense soulagement qui domine, malgré la fébrilité générale et « la pression que nous collent déjà, depuis hier soir, certains gros distributeurs pour privilégier leurs films », nous confie l'un d'entre eux. Deux é [...] Lire la suite