Réouverture des restaurants et des lieux culturels : Jean Castex ne veut pas donner de perspectives... mais évoque une réflexion en cours pour les musées (VIDEO)

·1 min de lecture

Un couvre-feu renforcé. Il y a quelques jours, de nombreux Français s'attendaient à un nouveau confinement après les derniers chiffres épidémiques qui n'étaient pas bons. Surprise, vendredi dernier, après un nouveau conseil de défense sanitaire, Jean Castex a pris la parole depuis l'Elysée en annonçant que le confinement, annoncé depuis plusieurs jours par les médias, n'aurait pas lieu. En revanche, le couvre-feu a été renforcé puisque le Premier ministre a déclaré : "toute entrée en France et toute sortie de notre territoire vers un pays extérieur à l'Union Européenne sera interdite sauf motif impérieux. Cela s'appliquera à partir de dimanche minuit (...) A partir de ce dimanche, les centres commerciaux non-alimentaires d'une surface supérieure à 20 000m2 seront fermés. Dès lundi, les jauges seront renforcées dans toutes les grandes surfaces".

Ce jeudi 4 février, Jean Castex accompagné d'Olivier Véran et de Gérald Darmanin ont donné une nouvelle conférence de presse pour faire un point d'étape sur les nouvelles mesures restrictives en vigueur depuis vendredi dernier. En répondant à une question d'un journaliste, Jean Castex a répondu sur la situation des musées, fermés depuis plusieurs semaines déjà. "J'ai déjà indiqué que le mois de février était définitivement compromis. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot travaille avec les professionnels et sans doute établir une distinction entre les établissement publics culturels y circulant par exemple les musées. On pourrait (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Richard Berry accusé d'inceste : sa femme Pascale Louange sort du silence et poste un message qui en dit long
Meghan Markle et Harry, leur surprenante carte de voeux enfin dévoilée
Jean Castex : confinement, couvre-feu, contrôles de police, qu'attendre de l'intervention du Premier ministre ce soir ?
Affaire Benjamin Griveaux : les mots durs d'Alexandra de Taddeo à propos de sa brève relation avec le député LREM
Apolline de Malherbe agacée par la lenteur du gouvernement : "Franchement, vive la France quoi ! C'est sidérant !"