Réouverture des restaurants : "Il faut qu'on ait des perspectives", réclame le chef Philippe Etchebest

franceinfo
·1 min de lecture

"Au vu des décisions qui sont prises, et qui manquent cruellement de logique et de bon sens, on n'est pas prêts de rouvrir", déplore mardi 5 janvier sur franceinfo Philippe Etchebest, chef cuisinier, alors que les organisations syndicales du secteur de l'hôtellerie-restauration avaient rendez-vous au ministère de l'Économie mardi après-midi. Le gouvernement n'envisage pas une réouverture des bars et restaurants le 20 janvier, en raison de l'épidémie de Covid-19. "Il faut qu'on ait des perspectives", a demandé le chef cuisinier, en ajoutant qu’"il vaut mieux attendre un peu plus et rouvrir dans de bonnes conditions, et de manière définitive".

franceinfo : Êtes-vous surpris par cette annonce ?

Philippe Etchebest : Je suis un peu désabusé par ce qui se passe, mais je ne suis pas surpris de ne pas être ouvert le 20 janvier, je l'ai annoncé depuis plusieurs semaines. Au vu des décisions qui sont prises, et qui manquent cruellement de logique et de bon sens, on n'est pas prêts de rouvrir. Il faut qu'on ait quand même des perspectives, il ne faut pas qu'on rouvre nos établissements pour les refermer trois ou quatre semaines après. On n'ouvre pas un établissement, une entreprise, en claquant des doigts. Il vaut mieux attendre un peu plus et rouvrir dans de bonnes conditions, et de manière définitive. On ne peut pas jouer les montagnes russes, tout (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi