Réouverture des restaurants et des cinémas : en Italie, un déconfinement à haut risque

·2 min de lecture

L'Italie a entamé lundi matin le début de son déconfinement, encadré par des restrictions strictes afin d'épargner la saison estivale qui pourrait contribuer à relancer l'économie de la péninsule. D'ici la fin de semaine, Mario Draghi doit également présenter à Bruxelles un ambitieux plan de relance.

En France, la promesse d'une réouverture des cafés, restaurants et autres commerces, se passe toujours d'une date précise. Le gouvernement a évoqué à plusieurs reprises comme horizon la mi-mai, mais sans certitude. De son côté, l'Italie, avec au moins deux semaines d'avance sur l'Hexagone, entame son déconfinement.

Dans la péninsule, les lieux de convivialité et de culture ont commencé à rouvrir lundi matin. Les trois-quarts du pays s'affichent en jaune sur la carte, soit le niveau de risque lié au Covid-19 le plus bas, selon les critères définis par les autorités italiennes. De quoi permettre aux salles de spectacle de rouvrir, notamment à Rome et à Milan, pourtant l'épicentre de l'épidémie il y a un an.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 26 avril

"Nous sommes tous assez émus"

Monica Naldi a pu rouvrir son cinéma au petit matin avec une opération spéciale. "Nous avons décidé de faire un mini-marathon avec des projections dès l'aube jusqu'au couvre-feu. Le premier film a été projeté à 6 heures du matin, et tout était déjà réservé avant l'ouverture. Nous terminerons la journée vers 21h30", explique-t-elle à Europe 1. "Nous sommes tous assez émus, surtout de voir que les spectateurs sont nombreux et dans une ambiance très chaleureuse." C'est le Journal intime de Nanni Moretti qui a ouvert le bal.

Il y a encore quelques mesures à observer : distance entre spectateurs, prise de température à l'entrée et inscription sur un registre pour pou...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :