Réouverture des restaurants le 9 juin : les professionnels pressés mais inquiets

·2 min de lecture

La réouverture de l'intérieur des restaurants va avoir lieu le 9 juin, date de la prochaine étape du déconfinement. Les établissements sans terrasse vont enfin pouvoir accueillir des clients. Mais pour certains, l'inquiétude le dispute à la hâte, comme pour le patron de La tête de Lard à Strasboug.

Les restaurateurs dépourvus de terrasse ont dû être patients. Contrairement à leur confrères, ils n'ont pas pu ouvrir le 19 mai et doivent encore attendre juqu'au 9 juin. La date de cette nouvelle étape du déconfinement se rapprochant, les préparatifs s'accélèrent mais non sans une certaine inquiétude. Alvin Singh, le patron du restaurant La tête de lard, au cœur de Strasbourg, va pouvoir ouvrir après sept mois d'attente, mais cela ne marque pas la fin de ses ennuis, notamment sur le plan financier.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 6 juin

"On espère que les aides vont suivre"

"Il était temps. On est plutôt pressés d'ouvrir mais on a quand même peur avec une jauge à 50%", explique-t-il. Son restaurant embauche quatre salariés mais, problème, "on n'a pas forcément besoin de tout le monde étant donné qu'on n'aura plus que 30-40 couverts", explique Alvin Singh.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"On espère que les aides vont suivre", raconte le patron. Sauf que les aides de l'Etat ont justement commencé à diminuer le 1er juin et vont continuer progressivement à décroitre, par paliers, jusqu'en septembre. Les employeurs vont devoir payer une partie du chômage partiel et le fonds de solidarité sera moins généreux.

"On a un peu peur de devoir mettre la clé sous la porte"

Tout ceci inquiète Alvin Singh pour les prochains mois. "Moi, je n'ai pas de terrasse, rien du tout. Donc en juillet et août, c'est la p...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles