Réouverture de la maison-musée où Proust savoura la fameuse madeleine : Stéphane Bern présent pour soutenir un "patrimoine de proximité"

Chrystel Chabert
·2 min de lecture

Ces longues semaines de confinement vous ont peut-être permis de replonger dans quelques livres cultes de la littérature française. Si Marcel Proust figurait dans ces lectures, vous pouvez désormais vous rendre dans la maison qui a inspiré à l'auteur son plus célèbre roman, A la recherche du temps perdu.

Ce lieu - baptisé La Maison de Tante Léonie - Musée Marcel Proust - situé à Illiers-Combray en Eure-et-Loir, a rouvert ses portes aux visiteurs en ce week-end de l'Ascension. Stéphane Bern s'y est rendu à cette occasion en tant que Chargé de mission Patrimoine en péril, pour défendre ce "patrimoine de proximité" qui selon lui "dope l'économie locale."

Nostalgie du temps supendu

Plus que tout autre, le roman de Marcel Proust évoque cette nostalgie du temps qui passe, cette attention portée aux petites choses du quotidien (objets, gestes, activités domestiques) qui s'impriment en nous et qu'on évoque avec mélancolie parfois quand on devient adulte. Cette même nostalgie ressentie par de nombreux Français qui avaient peut-être fini par apprécier ce temps supendu pendant le confinement. Un temps désormais perdu pour eux...

On ne saurait donc trop leur conseiller de venir s'imprégner de ces lieux où Marcel (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi