Réouverture des cinémas: plus de deux millions de spectateurs en une semaine

·1 min de lecture
Des spectateurs au cinéma de Belle-Île-en-Mer (Morbihan) au premier jour de la réouverture des salles obscures, le 20 mai 2021. - LOIC VENANCE / AFP
Des spectateurs au cinéma de Belle-Île-en-Mer (Morbihan) au premier jour de la réouverture des salles obscures, le 20 mai 2021. - LOIC VENANCE / AFP

Les Français ont pris d'assaut les salles de cinéma. Une semaine après leur réouverture, elles affichent une excellente fréquentation de 2,1 millions de spectateurs en six jours. Un score légèrement supérieur au 1,9 million d'entrées de la première semaine de réouverture en juin 2020.

"C’est rassurant et ça fait plaisir d’autant qu’il n’y a pas de blockbusters américains", a commenté le réalisateur Jean-Paul Salomé, dont le dernier film La Daronne a été un des succès de l'automne dernier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les salles sont portées par le succès de la dernière comédie d'Albert Dupontel Adieu les Cons, premier du box office avec 340.000 entrées lundi. Trois ans après le succès de son adaptation d'Au revoir là haut, Albert Dupontel raconte les aventures d'un trio composé d'un employé de bureau suicidaire (Dupontel), d'une malade en phase terminale à la recherche de l'enfant qu'elle a abandonné à la naissance (Virginie Efira), et d'un archiviste aveugle victime des violences policières (Nicolas Marié).

Le film d'animation japonais Demon Slayer occupe la seconde place, avec 270.000 entrées. Très attendue adaptation du célèbre manga, ce long-métrage met en scène la lutte d'un jeune marchand de charbon contre des démons dans le Japon du XXe siècle. Suivent Tom et Jerry (165.000 entrées), Envole Moi (100.000), Mandibules (95.000), ADN (75.000), Drunk (70.000), 30 Jours Max (65.000) et Le Dernier Voyage (40.000).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles