Réouverture des écoles : "Que les parents vérifient le matin si leur enfant a de la température"

·1 min de lecture

Un retour en classe prématuré ? Après une pause de trois semaines pour tenter de ralentir la troisième vague de l'épidémie de coronavirus, les élèves de maternelle et de primaire vont faire lundi leur retour sur les bancs de l'école. Mais si cette rentrée s'effectuera dans le cadre d'un strict protocole sanitaire, une partie du personnel enseignant s'inquiète, alors que la circulation épidémique reste très élevée. Invité dimanche d'Europe 1, Édouard Geffray, directeur général de l’Enseignement scolaire et numéro 2 du ministère de l’Éducation nationale, a tenté de rassurer les sceptiques, et rappelé les mesures prises par le gouvernement pour permettre d'assurer au maximum la sécurité des élèves. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez en direct l'évolution de la situation dimanche 25 avril

"L'enjeu est que les parents vérifient le matin si leur enfant a de la température", dit d'entrée Édouard Geffray. Car, prévient-il, des mesures seront immédiatement prises en cas de risque de contamination. "Au premier cas positif dans une classe, on ferme la classe de manière à empêcher toute contamination", détaille-t-il. 

"On va monter jusqu'à 600.000 tests par semaine"

La stratégie mise en place par les autorités repose sur plusieurs points. Tout d'abord, énumère l'invité d'Europe 1, "il y a les gestes barrières qui sont très respectés. Il y a un protocole sanitaire très strict, y compris à la cantine avec lavage de main, port du masque chez les plus de 6 ans." 

La deuxième partie, &...


Lire la suite sur Europe1