Réouverture des écoles : Jean-Michel Blanquer tacle le conseil scientifique

C'est le sujet épineux du déconfinement : la réouverture des écoles dès le 11 mai. Sur ce sujet, le ministre de l'Education nationale est évidemment en première ligne. Pourtant, Jean-Michel Blanquer n'a pas été cité par Edouard Philippe lors de la présentation du plan, ce qui a pu engendrer un certain agacement. Quoi qu'il en soit, le ministre était globalement en accord avec la ligne édictée par le gouvernement : la réouverture des écoles devait avoir lieu, et ce avant septembre. Un projet qui va à l'encontre des préconisations du conseil scientifique, qui entoure Emmanuel Macron.

"Ce serait plus simple..."

Selon Paris Match, Jean-Michel Blanquer a pris bonne note des recommandations de ce conseil scientifique, mais ne s'empêche pas, en privé, de fustiger sa frilosité. "Ils font ceinture et bretelles, estime le ministre. On est obligé de prendre sur soi ce que personne n’a envie d'assumer et qui correspond à l’intérêt général". Jean-Michel Blanquer souligne que la ligne choisie par le gouvernement n'est pas celle de la facilité, mais plutôt du choix fort. "Ce serait plus simple pour moi de dire "rentrée en septembre" ou même, pourquoi pas, quand on aura trouvé un vaccin, lance-t-il encore à Paris Match. Mais qui peut imaginer qu’on puisse avoir comme doctrine de laisser les enfants confinés pendant un an dans leur maison ?". Une phrase que l'on pourrait croire directement adressée aux membres du conseil scientifique. Selon les projections du ministre de l'Education, 1,5 million

Retrouvez cet article sur Voici

Florian (MAPR 2) de nouveau en deuil trois semaines après la mort de sa grand-mère
VIDEO Olivier Véran : les tests sont désormais disponibles dans toute la France
VIDEO Edouard Philippe : des "règles strictes" dans les transports en commun
Qui veut gagner des millions : Valérie Lemercier laisse en plan Camille Combal en pleine question
DIY : la recette du parfait déodorant naturel