Rénovation thermique des logements : l’Assemblée vote 12 milliards d’euros en plus, contre le gouvernement

© Jacques Witt/SIPA

Lundi 31 octobre au soir, l’Assemblée nationale a voté pour rajouter près de 12 milliards d’euros de crédits en faveur de la rénovation thermique des logements . Des amendements déposés par le Parti socialiste et les écologistes, que le Rassemblement national a votés notamment. Même si le gouvernement ne les retiendra probablement pas dans la version finale du budget, c’est un nouveau revers pour le camp présidentiel.

Les oppositions ont étrillé le bilan de MaPrimeRénov', le mécanisme d’aide à la rénovation mis en place en 2020. Selon la député Les Républicains Véronique Louwagie, MaPrimeRenov' est « très loin des objectifs », avec seulement « 2 500 passoires thermiques » rénovées.

Lire aussi - TRIBUNE. Rénovation énergétique des bâtiments : « Face à l’urgence climatique, nous devons changer de rythme »

Les députés ont adopté coup sur coup un amendement écologiste de 6,85 milliards de crédits, puis un autre socialiste de 5 milliards d’euros supplémentaires, malgré les appels des macronistes à la « responsabilité ». La députée EELV Eva Sas a réclamé d’« aller beaucoup plus loin » en matière de « rénovation globale » des logements. « Vous n’êtes pas à la hauteur » , a-t-elle lancé au gouvernement.

La Nupes et le RN de nouveau d’accord

Les ministres du gouvernement ont rapidement réagi en pointant du doigt ces amendements votés. Ainsi, Christophe Béchu , ministre de la Transition écologique, a parlé d’un manque de « cohérence » des oppositions qui rajoutent des « milliards d’euro...


Lire la suite sur LeJDD