Rénovation énergique : la difficulté des subventions

Pourquoi est-ce si compliqué de s'atteler aux rénovations énergiques ? Depuis plusieurs mandats, les gouvernements annoncent des investissements, sans parvenir à des résultats probants. "L'hiver dernier, on avait la chaudière à fioul, on a à peu près consommé 2500 euros en trois mois, là concrètement ça va nous faire une économie entre 40 et 50% de moins", explique Frédéric Vallée Kallezis, propriétaire.4 milliards d'euros par an Des travaux effectués pour la somme de 20 000 euros, et pour lesquels le couple a dû emprunter. Il bénéficiera de presque 15 000 euros d'aide. Sully-Marc Balzinc, conseiller spécialisé dans la rénovation, déplore que les subventions ne mettent plusieurs mois à arriver. Souvent difficiles d'accès, ces aides se sont néanmoins multipliées depuis 2005. Elles représentent aujourd'hui plus de 4 milliards d'euros par ans.