La rémunération des grands patrons français a atteint un niveau record en 2021

Que les gros salaires lèvent le doigt. En plein débat sur la taxation des super profits et un climat social plutôt tendu , le palmarès annuel du cabinet Proxinvest des chefs d'entreprises français les mieux rémunérés fait l'effet d'une petite bombe, car la rémunération des patrons s'est envolée l'an dernier. Pour ces grands patrons, on parle même de revenus exceptionnels.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des chiffres records depuis quinze ans

Le grand champion se nomme Carlos Tavares. Selon Proxinvest, qui a additionné tous les éléments de sa rémunération, le PDG du constructeur automobile Stellantis a empoché 66,7 millions d'euros en 2021. Un salaire astronomique, qui a décollé grâce une part variable de rémunération exceptionnelle liée aux excellents résultats financiers de Stellantis, dans le contexte d'après-Covid.

Carlos Tavares n'est pas le seul à avoir profité de la reprise de l'économie française en 2021. Dans le top 5 du classement, on retrouve aussi le patron de Dassault systèmes Bernard Charlès avec 44,1 millions d'euros, Daniel Julien de la société de centre d'appels Teleperformance avec 19,6 millions d'euros, le PDG du groupe de luxe Kering François-Henri Pinault  (12 millions d'euros) et enfin Paul Hudson du laboratoire pharmaceutique Sanofi qui ferme la marche avec 9 millions d'euros.

Entre 2019 et 2021, la rémunération moyenne des patrons du CAC 40 a augmenté de 52%, pour atteindre les 7,9 millions d'euros. C'est cent fois plus q...


Lire la suite sur Europe1