Réincarnation: la troublante histoire d'un jeune Indien

·2 min de lecture

En Inde, un garçon de huit ans prétend être la réincarnation d’un adolescent mort en 2013. Son histoire fait le tour du pays. 

Il se prénomme Chandraveer, dit Chotu et il a huit ans. A moins qu’il ne s’appelle Rohit Kumar et qu’il soit âgé de 13 ans. Ou les deux à la fois. Car Chotu prétend être la réincarnation de Rohit, un jeune garçon mort en 2013. En Inde, où la transmigration des âmes est une notion familière, les histoires de ce type sont nombreuses. Mais celle de Chandraveer comporte tellement d’éléments difficiles à expliquer qu’elle fait la Une de la presse. 

Lire aussi : Stéphane Allix: "L’âme conserve l’empreinte des traumatismes des vies passées"

Rohit Kumar s’est noyé le 4 mai 2013 alors qu’il se baignait dans un canal de Nagla Salehi un village près de la ville de Mainpuri, dans l’Etat de l'Uttar Pradesh. Huit ans plus tard, le 19 août dernier, Chandraveer, habitant d’un village voisin, s’est rendu chez le père de Rohit pour lui annoncer : «Dans ma vie précédente, j’étais ton fils.» 

Le petit garçon a identifié sa mère et sa soeur sans hésitation puis s’est lancé dans un récit de son incarnation précédente, fournissant un luxe stupéfiant de détails et d’anecdotes. Très vite, un attroupement de villageois s’est formé autour de Chotu. Parmi eux, l’ancien instituteur de l’adolescent décédé que Chotu reconnaît aussitôt. Conduit à l’école, il est présenté aux autre professeurs qui ont connu Rohit. Ils lui posent un flot de questions auxquelles il répond avec aisance, sans jamais se tromper, rapporte la presse indienne.

Ses parents assurent qu’il parle de réincarnation depuis sa plus tendre enfance. Chotu les suppliait de l’amener à Nagla Salehi. Craignant que leur fils ne les quitte pour rejoindre sa «précédente» famille, ils ont longtemps refusé avant de céder, ému par son désespoir. C’était donc la première fois qu’il venait dans le(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles